An Aïkido journey – une vidéo du Togishi Dojo

Voici le résultat d’un projet qui nous tenait à cœur depuis longtemps : présenter la pratique de l’Aïkido et l’esprit de notre dojo dans le cadre d’une vidéo.

Pourquoi se lancer dans un tel projet ? Car notre discipline de prédilection, l’Aïkido, ne bénéficie pas d’une visibilité médiatique pour diverses raisons. À mi-chemin entre modernité et tradition, sans compétition, tournoi ni sponsoring, l’Aïkido est difficile à présenter et à décrire aussi bien à l’écrit qu’à l’oral. Notre but était donc de proposer une courte histoire visuelle pour tenter de faire découvrir autour de nous une conception de l’art martial et une conception de l’Aïkido. Sans être exhaustive, nous espérons que cette courte vidéo vous donnera peut-être envie d’en savoir plus sur l’Aïkido et pourquoi pas de vous y essayer.

Accepter de prêter son image n’est pas quelque chose de facile car c’est aussi accepter de se dévoiler face à un public (chose assez rare tenant compte de la sensation de confort apportée par la pratique au sein d’un dojo). Les personnes qui ont pris part à cette vidéo en sont d’autant plus méritantes. Que ce soit devant ou derrière la caméra, l’exercice de la prise de vidéo en arts martiaux est un travail d’équilibriste plus que complexe. Comment transmettre avec un juste dosage les aspects philosophiques, humains, corporels, martiaux … sans en trahir le fond ? Environ huit heures de tournage ont été nécessaires pour donner vie au montage que vous découvrez ici. Les prises de vue ont toutes captées sur le vif, dans la spontanéité et sans que les mouvements n’aient été préétablis ou réellement répétés. Réussir à saisir ces instants fugaces pour les inscrire dans la durée de manière numérique demande un grand talent. Merci à Gilles Havet pour cette superbe réalisation. Nous lui avons fait confiance de bout en bout et j’espère que le résultat sera aussi agréable pour vous qu’il n’a été à la hauteur de mes espérances.

Merci encore à tous les membres du dojo qui se sont impliqués dans ce projet collectif et qui s’impliquent chaque semaine dans leur étude de l’Aïkido à nos côtés. Merci à tous ceux qui soutiennent le Togishi Dojo ou nos activités sans pour autant pratiquer le Budo.

Partagez cette vidéo autour de vous sur les réseaux sociaux si elle vous plait, en tout cas nous y avons mis tout notre cœur !

Mettre tout son cœur … c’est aussi ça l’Aïkido …

A propos Sébastien

Sébastien Place pratique l’Aïkido depuis plus de 12 ans. Dojo cho et fondateur du Togishi Dojo, il est également rédacteur pour le magazine Flash Aïkido. Pratiquant les styles Aïkikaï et Kishinkaï, étudiant aussi le Shiatsu, le Hino Budo, le Hsing-I, la Sagesse du Corps d’Allen Pittman et le travail de Tim Cartmell, il publie régulièrement des articles liés aux arts martiaux et la culture asiatique.

Laisser un commentaire