Sagesse Zen – 2

« Bien que je sois passé par tout ce par quoi je suis passé, je ne regrette pas les problèmes dans lesquels je me suis engagé, parce que ce sont eux qui m’ont mené là où je voulais arriver. Maintenant, à l’approche de la mort, tout ce que je possède est cette épée, et je la remets à celui qui désire suivre son pèlerinage. J’emporte avec moi les marques et les cicatrices des combats – elles sont les témoignages de ce que j’ai vécu et les récompenses de ce que j’ai conquis.

«Ce sont ces marques et ces cicatrices chéries qui vont m’ouvrir les portes du Paradis. À une certaine époque, j’ai passé ma vie à écouter des histoires de bravoure. À une certaine époque, je n’ai vécu que parce que j’avais besoin de vivre. Mais maintenant je vis parce que je suis un guerrier, et parce que je veux un jour rejoindre la compagnie de Celui pour lequel j’ai tant lutté. »

John Bunyan

principe de base du mouvement energetique en aïkido

A propos Sébastien

Sébastien Place pratique l’Aïkido depuis plus de 12 ans. Dojo cho et fondateur du Togishi Dojo, il est également rédacteur pour le magazine Flash Aïkido. Pratiquant les styles Aïkikaï et Kishinkaï, étudiant aussi le Shiatsu, le Hino Budo, le Hsing-I, la Sagesse du Corps d’Allen Pittman et le travail de Tim Cartmell, il publie régulièrement des articles liés aux arts martiaux et la culture asiatique.

Laisser un commentaire