Un anniversaire particulier

Le Togishi Dojo fête cette semaine ses dix ans d’existence. Il s’agit d’un âge charnière souvent synonyme de changement. Faut-il parler de hasard quand cet anniversaire coïncide avec de nombreux bouleversements au sein dudit dojo ? Je ne le pense pas.

J’ai fondé le Togishi Dojo avec mon ami Michael Adragna le 15 septembre 2007 au terme de nos trois premières années de pratique. Un pari un peu fou vu notre inexpérience dans la discipline mais un pari gagné d’une certaine manière. 10 années c’est un laps de temps si long et tellement court à la fois.

En comptant bien, cela fait donc aujourd’hui treize ans que Michaël et moi avons débuté l’Aïkido. Treize années sur les mêmes tatamis et à de très nombreux stages ensemble.

Y a pas à dire, déjà à l’époque nous avions tout compris à l’Aïkido …

Dix ans pour le Togishi Dojo. C’est aussi dix années à gérer une petite association et tenter de développer la pratique de l’Aïkido dans notre région de Braine-le-Comte et Soignies. Il est clair que survinrent quelques moments où nos choix techniques ont parfois divergé. Il est certain que nos curiosités et nos sensibilités respectives nous ont tournés occasionnellement vers des chemins différents. Mais toujours nous avons conservé le lien profond qui se tisse au travers de l’entraînement sur les tatamis. Toujours nous avons partagé la passion pour le Japon et sa culture, la recherche du geste parfait dans l’Aïkido ou tout simplement les bons moments passés au dojo. Encore et encore la joie de partager, la joie d’échanger sur les arts martiaux, sur le Shiatsu, sur la philosophie, la joie de débattre sans chercher à avoir raison ou tort.

Sankyo

Aujourd’hui le Togishi Dojo a 10 ans. Il s’enrichit comme chaque année de l’énergie des nouveaux membres qui rejoignent ses rangs et de l’expérience des anciens qui arpentent nos tatamis depuis quelques temps. Mais il sera moins riche de ta présence sur nos tatamis car tu pars en effet vivre loin de la Belgique, tu montes à Paris.

Cet anniversaire du dojo sonne donc étrangement même si de passionnants défis sont à relever.

Je reprends donc le flambeau que tu me transmets en endossant le rôle de Dojo cho. Je ne l’avais jamais dit mais si j’avais tellement insisté il y a 10 ans pour que tu acceptes ce poste  c’est parce que j’estimais tellement ta pratique déjà à l’époque que je n’aurais voulu personne d’autre pour diriger notre dojo.

Irimi

Je sais que mes choix ne seront pas les tiens, mais c’est sur cette idée de transition et de continuité dans l’esprit du Togishi que je lance officiellement cette nouvelle saison.

Michaël, mon Sensei, mon ami je te souhaite beaucoup de bonheur et de réussite dans tes nouveaux projets et je sais que tu ne seras jamais loin du dojo, si pas de corps au moins de cœur.

Nikkyo Katame

 

A propos Sébastien

Sébastien Place pratique l’Aïkido depuis plus de 12 ans. Dojo cho et fondateur du Togishi Dojo, il est également rédacteur pour le magazine Flash Aïkido. Pratiquant les styles Aïkikaï et Kishinkaï, étudiant aussi le Shiatsu, le Hino Budo, le Hsing-I, la Sagesse du Corps d’Allen Pittman et le travail de Tim Cartmell, il publie régulièrement des articles liés aux arts martiaux et la culture asiatique.

Laisser un commentaire